Les différentes sortes de méditation

Les différentes sortes de méditation

Pour la plupart des gens, méditer c’est comme se relaxer. Ainsi, la pratique se limite au fait de se vider l’esprit et de se défaire de toute pensée afin d’évacuer ses stress. La plupart pensent aussi que c’est une pratique permettant d’atteindre un certain niveau de qualité de vie. Ainsi, on devient plus calme, plus pacifique, zen et sans souci. Tout cela est vrai, mais pour les connaisseurs, méditer ne se limite pas au fait de se vider l’esprit tout en adoptant une position confortable. Par ailleurs, il existe plusieurs méthodes de méditation.

Généralité sur la méditation

La méditation est une pratique qui permet d’atteindre différents objectifs, comme il existe plusieurs manières de méditer. La méthode de méditation adoptée va alors dépendre du but à atteindre. En effet, les bienfaits de la méditation sont nombreux. Par exemple, on peut méditer pour devenir plus calme, pour gagner plus de concentration ou encore pour améliorer ses capacités physiques (souplesse, contrôle des nerfs, force, etc.).

La méditation du son primordial

Cette méditation est basée sur les matras qui est un son, un mot ou encore une phrase répétitifs et qui fait vibrer l’esprit. À titre d’exemple, on peut remarquer que lorsque la plupart des pratiquants se mettent assis et croisent les jambes, ils répètent le mot « ommm, ommm ». Les non-pratiquants peuvent penser qu’il s’agit de son qu’on prend au hasard, pourtant ce n’est pas le cas. Il s’agit en fait de sons qui possèdent un sens, et ce depuis l’antiquité.

La méditation Zazen

La méthode de méditation Zazen est aussi connue comme le Zen. Elle consiste à se concentrer sur la respiration de façon à se concentrer sur le mouvement du ventre. Cette pratique nécessite une posture bien droite. Le menton doit être dirigé un peu vers le bas et les mains posées sur le ventre. Cette méditation apprend à voir les pensées qui passent par l’esprit, les unes après les autres. En les observant, on doit ensuite être apte à les libérer.

La méditation Vipassana

La méditation Vipassa est aussi appelée « insight meditation » (méditation d’intériorisation). Elle est plus centrée sur l’identification des pensées et des émotions, mais également sur la respiration nasale. Elle aide à voir les choses comme elles sont et comme on le souhaite.

La méditation Kundalini

Le but de la pratique de cette méditation-ci est de réveiller son esprit. Elle utilise des mantras et des cantiques afin d’accéder à l’esprit inconscient. Elle se concentre énormément sur la colonne vertébrale. La colonne vertébrale referme de l’énergie. C’est alors en méditant qu’on la libère.

La méditation Metta

La méditation Metta est une méthode permettant de devenir plus compatissant et bienfaiteur. Elle provient du bouddhisme tibétain. Grâce à elle, on devient plus empathique avec les autres. Les personnes à faible estime d’eux-mêmes,  autocritiques et perfectionnistes peuvent tirer de nombreux bienfaits de ce type de méditation.

La méditation Tonglen

Ici, on pratique la méditation pour pouvoir se connecter la souffrance. Il s’agit d’accepter la douleur pour pouvoir s’en défaire. Le fait est qu’on a tendance à fuir ce qui est négatif et qui fait mal. Pourtant, cela ne fait souvent qu’empirer la situation.

La méditation des Chakras

Selon les hindouistes, on possède 6 chakras. Ces derniers sont des centres énergétiques répartis à travers le corps. Ici, on médite en se concentrant sur les sons, la disposition des mains, la focalisation et la visualisation sur chaque chakra. Ainsi, on connecte le corps physique avec les émotions.



Laisser un commentaire